L’UNAPEI : un regroupement important d’associations

0
407
regroupement-associations

Le soutien majeur apporté par les associations.

Pour défendre les droits des personnes en situation de handicap mental, les associations jouent un rôle essentiel. Elles permettent de mieux les représenter et de les faire reconnaître en tant que citoyens.

regroupement-associationsCette fonction pivot qu’occupent les associations facilite notamment un dialogue nécessaire entre les personnes handicapées, leurs familles et leurs proches, et les pouvoirs publics. Ces échanges s’effectuent à différents niveaux, notamment dans le cadre d’établissements spécialisés et de divers services médico-sociaux.

Dans le domaine du handicap mental, l’UNAPEI occupe une place centrale en terme de mouvement associatif, en étant le porte-parole des 550 associations qu’elle représente. Parallèlement à son action, d’autres organismes, parfois eux aussi dédiés à ce secteur, collaborent et agissent également, dans le but de faire avancer l’intérêt général du handicap.

Pour se faire entendre, ces associations disposent d’intervenants publics qui leurs servent d’interlocuteurs aux niveaux national et local, afin qu’une politique constructive soit menée en France au niveau de la question du Handicap.

Grâce à l’adoption de la loi Handicap, datant du 11 février 2005, le dialogue s’est simplifié entre les personnes handicapées, leurs familles, et les pouvoirs publics. Cette amélioration est notamment due à la création des Maisons Départementales des Personnes Handicapées, dont le rôle est de gérer efficacement les demandes formulées par les personnes handicapées et leurs proches.

Le système actuellement mis en place, encore complexe et en évolution permanente, permet néanmoins d’obtenir des avancées significatives. Pour cela, il a recours à différents acteurs publics, dont les principaux sont l’État, la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées (CNSA), les Agences Régionales de la Santé (ARS), les Conseils Consultatifs, les Collectivités Territoriales, et les Maisons Départementales des Personnes Handicapées.