Le premier portable idéal du collégien

840

Le premier portable utilisé par un collégien ne doit pas être cher, car il peut être cassé, volé ou perdu. Alors, pour un enfant qui rentre en sixième, quel est le choix le plus judicieux pour un téléphone mobile ?

Selon une enquête réalisée par le Credoc, dans la tranche d’âge comprise entre 12 et 17 ans, 93 % des adolescents possèdent un portable. Un achat rassurant qui est d’abord fait pour garder facilement le contact avec les parents, mais qui sert aussi de marqueur pour l’entrée dans une nouvelle étape de la scolarité. Une étude faite par TNS Sofres démontre que l’acquisition trop précoce d’un smartphone n’est pas souhaitable, car elle pousse l’adolescent à épuiser plus vite son forfait, et à utiliser abusivement les réseaux sociaux. Cela peut le conduire à l’isoler de sa famille. Alors mieux vaut se contenter de modèles basiques. Parmi eux, l’Alcatel One Touch 10.16D, le M.T.T Mini 148 et le Logicom L-280 constituent des valeurs sûres.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.