plan THD-france-fibre optique

Le Plan France Très Haut Débit pourrait être revu à la baisse

1309

Le Plan France Très Haut Débit pourrait coûter moins cher.

La cinquième édition de l’Observatoire des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) vient finalement d’estimer que le Plan France THD devrait finalement nécessiter un budget plus faible que prévu. Au lieu des 6,6 milliards estimés à l’origine par la Cour des comptes, ce Plan pourrait ne revenir qu’à 4,5 milliards aux acteurs publics. L’Institut de l’Audiovisuel et des Télécommunications Européens a confirmé cette estimation à la baisse. Il se base pour cela sur l’enquête qu’il a menée auprès de 112 entreprises travaillant dans ce secteur. Pierre-Michel Attali, le Directeur chargé des territoires numériques au sein de cet Institut, a déclaré : « La part du financement des acteurs publics dans le Plan sera plus près de 4,5 milliards d’euros que des 6,6 milliards annoncés il y a 2 ans par l’État. » Ce vaste projet, qui s’appuiera à 80 % sur la fibre optique, devrait s’achever totalement en 2022. Il a déjà soulevé de nombreuses polémiques en matière de retards. Les opérateurs Orange et SFR ont notamment été accusés de ne pas respecter les délais convenus dans certaines zones.

 

 



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.