Le low-cost bouscule l’offre des compagnies classiques

Le low-cost bouscule l’offre des compagnies classiques

536

Le low-cost pèse sur les compagnies historiques.

En Europe, l’ascension du secteur du low cost empiète directement sur les résultats des compagnies aériennes classiques. L’année dernière, la palme de la croissance, en terme du nombre de passagers, est revenue à International Airlines Group. Ce groupe a enregistré 15 % de fréquentation supplémentaire. Cette holding chapeaute British Airways, mais surtout Vueling, sa filiale espagnole à bas coûts. Cette dernière est largement responsable du progrès considérable dont a bénéficié IAG. Concernant la rentabilité, EasyJet reste la plus florissante des compagnies européennes. En 2016, elle a bénéficié d’une hausse de 6,5 % de son trafic-passagers, qui s’est élevé à plus de 65 millions. Quant à sa rivale irlandaise Ryanair, elle a frôlé les 86,5 millions de voyageurs. Ce résultat la place en tête des compagnies européennes en terme de trafic. Ces succès pèsent fortement sur les performances des compagnies régulières, comme Air France-KLM. En plus, cette tendance du marché pourrait encore s’accentuer dans les 5 prochaines années. Les spécialistes pensent en effet que l’offre du low cost est encore loin d’être stabilisée.



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.