L’AVENIR INSTABLE DU CAMPING FRANÇAIS

0
289

Porté par une clientèle française fidèle, qui constitue près des deux tiers de sa fréquentation, le camping, qui reste aujourd’hui le mode de vacances préféré des Français, se porte bien.

Mais malgré des résultats en hausse en 2015 – près de 113 millions de nuitées vendues – l’hôtellerie de plein air s’inquiète pour son avenir. Elle observe un léger recul de la part de la clientèle étrangère et s’inquiète des trop fortes contraintes réglementaires qu’elle subie. Elle constate aussi une réduction progressive des séjours et une baisse du panier moyen des dépenses. Par ailleurs, elle se plaint d’une pression fiscale trop importante. Aux yeux des professionnels du secteur, la concurrence étrangère, de plus en plus en plus agressive, ainsi que l’émergence de nouvelles offres touristiques collaboratives non-encadrées ne sont pas non plus des éléments rassurants.