L’ADN, FUTUR SUPPORT POUR CONSERVER NOTRE SAVOIR

663

Loin d’être une extravagance de science-fiction, les molécules d’ADN pourraient servir dans un futur proche à conserver nos photos et nos vidéos, ainsi que tout fichier numérique

Capables d’un stockage spectaculairement plus dense que nos habituels disques durs ou nos serveurs, et d’une longévité pouvant atteindre des siècles, les mémoires à base d’ADN représentent une possibilité extrêmement attirante pour conserver nos données de façon pérenne, après les avoir encodées. Cette solution aurait en plus l’avantage d’être économique, d’occuper un volume beaucoup plus restreint, et de respecter l’environnement. Elle pourrait donc nous permettre de transmettre aux générations futures notre savoir et nos connaissances sans la moindre perte ni altération.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.