DERNIERES INFORMATIONS
Search
sncf-big data

La SNCF aidée par le Big Data et l’Internet des objets

922

La SNCF est déjà dans une nouvelle ère industrielle.

La SNCF doit sans cesse se préoccuper de sécurité. Le groupe ferroviaire cherche également à obtenir une meilleure efficacité. Pour y parvenir, il multiplie les collaborations avec des start-up qui travaillent dans le Big Data et l’Internet des objets.

Parmi les partenaires qui aident la SNCF à concevoir le transport de demain, la société lilloise Everysens permet au groupe d’optimiser la traçabilité de ses équipements, lui donnant ainsi accès à une meilleure gestion. La solution que propose cette start-up a été conçue pour que les industriels puissent gérer leurs équipements mobiles en temps réel. Appliquée au secteur ferroviaire, cette solution prend la forme d’un capteur qui, une fois posé sur un wagon ou un appareil, transmet à des réseaux IoT des informations importantes, comme la géolocalisation, ou encore des mouvements ou des chocs enregistrés. Ces données sont ensuite traitées en temps réel par une plateforme dédiée. Ainsi, la SNCF peut suivre avec précision les taux d’utilisation et d’usure, la localisation, et être alerté en cas de problèmes. Cela lui permet d’avoir une visibilité permanente sur son parc d’actifs, d’engager des opérations de manière plus fluide, et d’être beaucoup plus réactive en matière de logistique. Cela a pour conséquence une meilleure maîtrise de ses coûts, une réduction des erreurs, et une meilleure intégration de son réseau à l’environnement. Pour la maintenance de ses voies, la SNCF a besoin de connaître en permanence l’état de fonctionnement de ses nacelles, essentielles pour accéder aux lignes électriques. Comme les réparations nécessaires doivent s’effectuer dans des plages horaires très courtes, ces informations font gagner un temps précieux aux agents de maintenance.

M-Cador est un autre partenaire, une société spécialisée dans l’Intelligence Artificielle. Elle produit notamment des drones pour le secteur agricole. Elle a aussi développé un moteur d’analyse intelligent qui automatise les tâches d’inspections visuelles, habituellement réalisées par des experts. Cela permet de transformer des images en informations utiles. Pour la SNCF, ce moteur d’analyse détecte d’éventuels défauts de ses rails. Le département SNCF Réseau fait réaliser de nombreuses tâches basées sur la vision humaine, comme la surveillance des passages de trains aux postes d’aiguillages. La solution conçue par M-Cador fournit automatiquement des informations essentielles, très précises, qui optimisent les prises de décisions. Cet outil fait réaliser au groupe SNCF des économies importantes, grâce à une maintenance qui devient plus prédictive. Cela a aussi pour conséquence d’améliorer la fluidité de son réseau.



Avatar photo

Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.