La Côte d’Azur réagit après le traumatisme de Nice

La Côte d’Azur réagit après le traumatisme de Nice

1098

La Côte d’Azur se ressaisit après l’attentat de Nice, qui a entraîné environ 10 % de baisse du tourisme de loisirs. En première ligne, l’hôtellerie a été plus particulièrement touchée, avec une perte de chiffre d’affaires estimée entre 20 et 25 %.

Eric Doré, Directeur général du Comité Régional du Tourisme Riviera Côte d’Azur, veut relancer la confiance et la sympathie pour la destination en menant des actions ciblées. Des démarchages adaptés vont être réalisés auprès des organisateurs d’événements professionnels, qui travaillent au sein de marchés prioritaires tels que l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Pologne et la Scandinavie. En parallèle, les élus s’efforcent de sécuriser au mieux tous les événements prévus dans les villes de la région. Une tâche de longue haleine, car comme l’admet Bernard Kleynhoff, le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice-Côte d’Azur : « C’est un travail fragile, car aucune destination ne peut garantir 100 % de sécurité. »

 

 

 

 



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.