DES PRÉJUGÉS SUR LE E-COMMERCE ANALYSÉS

437

Depuis 2004, la FEVAD et le cabinet Médiamétrie/NetRatings réalisent un baromètre sur les habitudes de consommation des internautes : l’Observatoire du consommateur connecté. Ses conclusions démystifient certaines idées reçues.

Cette étude contredit quatre préjugés courants :

  1. L’ordinateur fixe est dépassé : en fait, il reste le premier support d’achat des internautes, devant la tablette, puis le smartphone.
  2. Le mobile est utilisé partout : pas vraiment, puisque dans 65 % des cas les acheteurs sur smartphone l’utilisent de chez eux, tout comme la tablette, qui reste le plus souvent à la maison.
  3. Les applications sont révolues : une idée fausse quand on sait qu’un mobinaute dispose en moyenne de 28 applications sur son mobile.
  4. Le E-commerce détourne l’acheteur des magasins : l’étude révèle que les deux comportements ne sont pas opposés, puisque 52 % des cyberconsommateurs se rendent en boutique avant d’acheter sur le Net.


Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.