4G-trains-autoroutes

La 4G se fait attendre dans les trains et sur les autoroutes

319

La 4G ne fonctionne pas partout.

Les trois opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom sont censés avoir couvert en 4G l’intégralité des axes autoroutiers prioritaires d’ici le 17 janvier 2027. De son côté, Free a avancé la date du 8 décembre 2030. Des échéances lointaines qui, dans l’intervalle, vont laisser les autoroutes et les grandes lignes ferroviaires dans une position inconfortable en matière de connexion au réseau 4G. Par conséquent, beaucoup d’automobilistes et d’usagers des trains vont devoir faire preuve de patience. En attendant, ils pourront parfois se rabattre sur les réseaux 2G et 3G, nettement plus avancés, puisqu’ils couvrent déjà pratiquement la totalité des 50.000 kilomètres qui constituent les grands axes routiers dans l’Hexagone. Cela permet quand même de téléphoner et d’envoyer des SMS lorsqu’on est dans sa voiture, à l’arrêt évidemment. Aujourd’hui, Orange est le seul opérateur qui peut se vanter de couvrir en 4G quatre autoroutes françaises. Avant de profiter de la fluidité et de la vitesse permises par ce standard tant désiré, il faudra donc s’armer de patience.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.