Illuminations de Noël et économies d’énergie

1356

Les illuminations de Noël sont à l’ordre du jour en cette période de fête de fin d’année. Il est difficile pour les collectivités de faire l’impasse sur cette tradition urbaine mais couteuse.

La question s’est pourtant posée pour de nombreuses communes qui doivent trouver des solutions en matière d’économie d’énergie. Pour certaine ville le choix s’est porté sur la réduction du nombre d’illuminations en privilégiant les abords des écoles, de la mairie ou du centre-ville. Certaines autres ont décidé de travailler en régie plutôt que de sous-traiter à un électricien. Ainsi c’est un électricien issu du personnel communal qui  installe, s’occupe des éclairage et guirlandes de Noël. Le coût est moindre et permet de remplacer les ampoules grillées par des leds. Les économies se font en effet également en jouant sur la qualité des éclairages, leur puissance et la durée d’illumination.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.