Réduction des dépenses et augmentation massives des investissements

Portrait de valerie pecresse

valerie pecresse

Ile de France : en deux ans, Valérie Pécresse aura réalisé plus de 253 millions d’euros d’économies. Ce résultat, largement positif, représente plus de 64 % du programme originellement annoncé pendant sa mandature. Il permet de réaliser de nouveaux investissements.

Ile de France : forte hausse des investissements

Après une réduction des dépenses de fonctionnement de la région de 4 % en 2017, une nouvelle baisse de près de 5 % sera atteinte en 2018. Grâce à celle-ci, l’année en cours sera marquée par une forte hausse des investissements, permise par les économies réalisées. Cette augmentation progresse en effet de près de 18 %. Les investissements réalisés grâce à ces économies atteignent un niveau record de 2 milliards d’euros. Cette très forte progression sera appliquée aux secteurs jugés comme étant les plus prioritaires pour les Franciliens, à savoir : l’environnement, auquel est alloué une augmentation de 35,6 %, le développement économique, majoré de 34,8 %, les lycées, bénéficiant de 25,8 % en plus, et enfin les transports, qui reçoivent 23 % supplémentaires.

Ile de France : action internationale et le tourisme

Monsieur Othman Nasrou, Vice-Président de la région Île-de-France et porte-parole de Valérie Pécresse, a récemment présenté un budget ambitieux concernant l’action internationale et le tourisme. Grâce à une nouvelle politique régionale, ce dernier bénéficie également d’une augmentation de 31 % de son volet investissement, et d’une diminution de 3 millions d’euros dans son fonctionnement. Les économies ainsi dégagées vont permettre de soutenir directement les acteurs de l’économie agissant sur le terrain.

Ile de France : effort d’investissement 

Concernant ce secteur touristique, l’effort d’investissement permettra d’atteindre les 6 millions d’euros, qui constitueront un fond dédié. Il s’articulera autour de trois axes majeurs : la modernisation, liée à la transition numérique, un dispositif de « Région multilingue », et la sécurisation touristique. Au niveau des affaires internationales, le budget se concentre maintenant sur les nouvelles priorités décidées par la région, qui visent à renforcer le rôle international joué par l’Île-de-France.

Ile de France : expertises franciliennes

Ce choix a pour but de valoriser les expertises franciliennes et de favoriser l’export de ses compétences. Parallèlement, la région tient à assurer sa forte capacité d’action en cas d’urgence humanitaire, et à garantir son soutien en cas de reconstruction de territoires sinistrés.