Chargey-les-Gray : les haies sont un atout pour l’environnement

1408

La commune de Chargey-les-Gray vient d’organiser l’opération « Haie pourquoi pas ! ».

Cette initiative  avait pour objectif de sensibiliser la population au rôle environnemental des haies. Agriculteurs et élus étaient conviés à une série de conférences suivie d’un exercice sur le terrain organisée dans le cadre du programme Agrifaune. Il s’agissait d’une journée d’information sur les intérêts agronomique et biologique d’une haie en milieu rural. La haie est en effet un atout pour les éleveurs, les chasseurs et les protecteurs de la nature. Ce rempart naturel contre la pluie et le vent a longtemps été systématiquement arraché mais, désormais, les haies réapparaissent là où le public a été sensibilisé à son rôle primordial. Ces réservoirs de biodiversité sont donc désormais sauvegardés, grâce, entre autre, au programme Agrifaune qui contribue au développement de pratiques agricoles favorables à la biodiversité en milieu rural.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.