La commune de Laon a décidé de renforcer son travail de lutte contre les graffitis et autres tags qui nuisent à l’image de la ville.

Laon, comme beaucoup d’autres communes, est victime des graffitis et autres expressions « culturelles » urbaines. Ces inscriptions ou peintures réalisées sur des murs, des monuments et autres objets souvent situés sur l’espace public sont considérés comme des œuvres pour ceux qui les réalisent. Il n’en n’est pas de même pour les collectivités ou les propriétaires privés qui voient souvent dans ces graffitis et ces tags des actes de vandalisme punissables par la loi. La commune de Laon a fait le choix de mettre en place une lutte intensive contre les tags avec un principe de base : effacer au plus vite les graffitis et tags afin d’éviter qu’ils ne s’installent. Pour cela, la ville s’appuie sur les compétences de ses propres services mais peut faire appel à des prestataires extérieurs quand cela est nécessaire. Jusque-là, ces interventions destinées à effacer les graffitis et tags ne concernaient que les bâtiments communaux mais lors du dernier conseil municipal, cette action a été étendue au parc privé. Les propriétaires privés sont donc appelés à contacter la mairie de Laon dès qu’ils constatent un graffiti ou un tag afin que les services municipaux interviennent. Le propriétaire devra signer une charte avec la mairie et les travaux seront réalisés. Toute cette démarche pourra se faire par internet sur le site de la ville sans avoir à se déplacer. Cette initiative de la ville de Laon s’inscrit dans une démarche de développement durable, elle est destinée à protéger l’environnement urbain de la population. La commune, en luttant contre les graffitis et les tags souhaitent encourager les habitants à combattre ces incivilités qui nuisent à la propreté et à l’image de la ville.