La Google Car comprend bien les cyclistes

366

La Google Car, véhicule électrique et autonome, a reçu l’autorisation de rouler en Californie après avoir subi des centaines de tests de sécurité. En ville, elle a été optimisée pour respecter les cyclistes et interpréter leurs gestes sans se tromper.

L’ordinateur qui pilote la voiture autonome conçue par Google sait notamment reconnaître le mouvement de la main que fait un cycliste pour signaler qu’il va tourner. La firme de Mountain View a particulièrement veillé à ce que son véhicule soit capable de bien analyser les déplacements des vélos, même dans l’obscurité, pour ne pas les mettre en danger dans le trafic urbain. Actuellement, aux USA, 58 Google Car ont déjà parcouru plus d’un million de kilomètres en mode automatique. Leurs capacités en matière de sécurité devraient beaucoup faire progresser les voitures autonomes.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.