Google pourrait démocratiser la réalité virtuelle

622

Google cherche à démocratiser la réalité virtuelle. Bien que très porteuse, cette technologie reste handicapée par un équipement cher et complexe. La rendre utilisable via les smartphones pourrait tout changer.

Google a déposé une demande de brevet qui rendrait les casques de réalité virtuelle connectables aux smartphones. Une simplification qui aurait de nombreux avantages. En rendant plus nomade et plus léger l’usage de la réalité virtuelle, Google en abaisserait forcément le prix. Actuellement, les casques leaders du marché (Oculus Rift, Vive, etc.) coûtent environ 750 €, et ils nécessitent ensuite des ordinateurs haut de gamme, d’un tarif moyen de 1.250 €. L’innovation de Google pourrait permettre d’utiliser un casque léger, branché directement sur les smartphones, qui se transformeraient alors en manette de contrôle. Les mobiles seraient munis d’un détecteur de mouvements, qui permettrait aux utilisateurs de se déplacer dans des univers reconstitués. Google a par ailleurs déjà développé sa propre plateforme de réalité virtuelle, « Daydream ».



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.