Girolata : déchets et tri à la source

1120

En matière de déchets, la commune de Girolata fait figure d’exemplarité avec la mise en place d’installations permettant le tri à la source.

Moyennant 350 000 euros, le petit port corse s’est doté d’une station de tri, gérée par la mairie, où les ordures sont triées sur place. Ainsi 80% d’entre elles peuvent être valorisées ; le reste étant stocké dans des puits afin d’être héliporté vers les décharges. La ville a fait l’acquisition d’un broyeur qui réduit les déchets ménagers en compost. La municipalité espère bien sensibiliser les touristes à cette question afin qu’ils pratiquent eux aussi leurs déchets.



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.