Angoulême s’attaque au gaspillage à la cantine

311

Angoulême a choisi de s’attaquer au gaspillage à la cantine.

La ville a mené une vaste opération de lutte contre le gaspillage durant un an et demi dans une école. L’opération ayant été un succès, elle va être étendue à tous les établissements scolaires. L’année dernière, le gaspillage alimentaire dans la cantine scolaire concernée a été réduit de moitié. Pour ce faire les fruits ont été coupés en deux plutôt que servis entiers et le fromage a été intégré aux entrées.  Les commandes ont été ajustées au plus juste et les achats du midi ont été recyclés pour le goûter : c’est le cas du pain : trois fois moins de pain a été jeté à la poubelle. L’école a ainsi fait 50 000 euros d’économie sans que les enfants en souffrent. Un travail scolaire a également été mis en place afin d’expliquer aux enfants ce qu’ils mangeaient et comment ils mangeaient et ils ont ainsi pu participer à l’élaboration des recettes de la cantine. Une opération anti gaspillage qui est élargie cette année à l’ensemble des cantines scolaires d’Angoulême.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Auteur, rédactrice rubrique environnement, développement durable, écologie, économie d'énergies. Habite à Bastennes, Aquitaine, France. A lu Scary movies A étudié à Université Paris X - Nanterre