France : des plantes pour dépolluer

610

Depuis quelques mois, une expérience de dépollution des sols avec des plantes est menée dans le département de l’Oise.

Depuis quelques mois, une expérience de dépollution des sols avec des plantes est menée dans le département de l’Oise. L’Institut National de l’Environnement industriel et des risques, un établissement public placé sous la tutelle du ministère de l’Ecologie s’intéresse à cette initiative liée aux friches industrielles. La dépollution douce, beaucoup moins chère que les méthodes traditionnelles pourrait être une solution pour reconquérir les terrains souillés. Les saules et l’arabette de Haller seraient des végétaux qui auraient des vertus dépolluantes. Après analyse, il ressort que les métaux sont captés dans le sol mais remontent grâce à la sève jusqu’aux feuilles ; ils peuvent ensuite être récupérer par les scientifiques. Ainsi le zinc peut désormais être recyclé pour la fabrication de médicaments alors même que ce minerai est en voie d’épuisement.



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.