Firefox va devenir plus puissant grâce au moteur « Quantum »

277

Firefox va gagner en puissance en 2017. Doté d’une nouvelle architecture, « Electrolysis », il va se muscler. Ensuite, il adoptera un moteur encore plus performant : « Quantum ».

Firefox a décidé d’intégrer une architecture renouvelée : « Electrolysis ». Ainsi,  le navigateur pourra prendre en charge, à volonté, une ou plusieurs pages Web, en divisant sa navigation en plusieurs traitements annexes. Par la suite, dès l’année prochaine, Firefox accueillera le moteur « Quantum », qui le rendra encore plus réactif. « Quantum » permettra un affichage plus complet. Il s’appuiera sur les différents coeurs intégrés au processeur de l’ordinateur, ou sur sa carte graphique, et sera ainsi mieux adapté aux nouvelles possibilités de nos terminaux les plus récents. Leurs performances accrues sont en effet dues à un nombre de cœurs qui ne cesse de grandir.

 



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.