Financement participatif et parc éolien

551

Le financement participatif a de beaux jours devant lui. Faute d’avoir pu convaincre les décideurs ; les habitants d’un petit village breton ont décidé de concevoir et financer eux même leur propre parc éolien.

Ce projet de financement participatif est une réussite et les actionnaires-habitants vont bientôt toucher leurs premiers dividendes. La commune de Béganne, située dans le Morbihan, compte 1 400 habitants qui se sont unis autour de ce projet de parc éolien citoyen qui a vu le jour en juin 2014. Ils ont réuni 2,3 millions d’euros sur un budget total de 12 millions, le reste étant financé par le mouvement Energie partagée. Aujourd’hui, le parc fonctionne : une ferme éolienne de 8 mégawatts qui produit assez d’électricité pour alimenter 8 000 foyers. L’électricité est rachetée par EDF. Face à cette belle réussite, les projets locaux et citoyens fleurissent ; montrant que si l’initiative ne vient pas de l’État, elle peut alors venir des citoyens.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.