fichier-TES-application-adoptée

Fichier TES : un dispositif de fichage qui reste controversé

716

Fichier TES : tous fichés ?

Comme Bernard Cazeneuve le souhaitait en octobre dernier, le fichier TES (acronyme de Titres Électroniques Sécurisés) va entrer en application au niveau national. La base de données constituée par 60 millions de Français devrait donc servir à élaborer un système de sécurité jugé comme plus fiable. Ce dispositif a pourtant déjà soulevé de nombreuses critiques, notamment de la part de la CNIL. Celle-ci estime dans son dernier rapport annuel, publié le 27 mars, que : « […] le système projeté n’est pas […] entouré de garanties suffisantes permettant d’assurer un haut niveau de protection des données. » L’institution craint notamment des risques de piratage de ces données, et un impact possible sur la vie privée des Français. Néanmoins, comme cela a été prévu par le ministère de l’Intérieur, toutes les demandes de pièces d’identité en métropole seront désormais encadrées par ce décret. La mise en place du fichier TES, outil imaginé contre la fraude documentaire, pourrait cependant susciter des recours en justice.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.