DES FAILLES DÉTECTÉES DANS LES ANTI-VIRUS SUR ANDROID

373

Un rapport de l’institut Fraunhofer révèle que les antivirus les plus usités sur Android comportent des failles de sécurité assez préoccupantes, qui s’infiltrent lors des mises à jour.

En raison de connexions HTTP mal sécurisées, des applications aussi connues que Kaspersky, Avira ou McAfee pourraient laisser entrer des malwares capables de récupérer les données personnelles des utilisateurs victimes d’attaques. Certains de ces virus seraient même en mesure de verrouiller à distance les appareils qu’ils infectent. Heureusement, une mise à jour des anti-virus concernés permet de retrouver une utilisation normale de ses appareils.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.