Photos sur Facebook : comment différencier la censure de l’erreur ?

0
412

Facebook censure le contenu de ses photos depuis sa création, pour préserver la décence de sa plateforme. Mais ses modérateurs peuvent parfois aller trop loin, en supprimant des documents dont le contenu est historique.

En interdisant une célèbre photo de guerre pour cause de nudité – « La petite fille au napalm » – Facebook a provoqué une réaction ulcérée d’un journal norvégien. Une polémique causée par une modération trop rigide et systématique, sans doute perfectible. Phil Cox, responsable du fil d’actualité du réseau, a expliqué au Figaro que Facebook allait encore affiner ses algorithmes pour éviter d’autres erreurs et des censures injustifiées. Facebook a tenu ainsi à affirmer qu’il tenait compte des critiques qu’on lui faisait. Le réseau social veut néanmoins continuer à protéger sa communauté des contenus inconvenants. Mais il admet qu’il se trompe parfois, ce qui l’amène à changer régulièrement son règlement interne si c’est nécessaire.

 

En interdisant une célèbre photo de guerre pour cause de nudité – « La petite fille au napalm » – Facebook a provoqué une réaction ulcérée d’un journal norvégien. Une polémique causée par une modération trop rigide et systématique, sans doute perfectible. Phil Cox, responsable du fil d’actualité du réseau, a expliqué au Figaro que Facebook allait encore affiner ses algorithmes pour éviter d’autres erreurs et des censures injustifiées. Facebook a tenu ainsi à affirmer qu’il tenait compte des critiques qu’on lui faisait. Le réseau social veut néanmoins continuer à protéger sa communauté des contenus inconvenants. Mais il admet qu’il se trompe parfois, ce qui l’amène à changer régulièrement son règlement interne si c’est nécessaire.