Fabrication de meubles : l’Auvergne au premier rang

1622

La filière bois en Auvergne, c’est aussi la fabrication de meubles, souvent hauts de gamme.

Historiquement liée au Cantal, la fabrication de meubles en bois est avant tout un savoir-faire qui s’exporte désormais bien au-delà de nos frontières. Des petites entreprises souvent familiales et avec un nombre réduit de salariés ont dû s’adapter au marché et s’ouvrir au modernisme et au développement durable. L’identité auvergnate est alors un atout de qualité. Mais la crise est passée par là et la fabrication de meubles en Auvergne a  été durement touchée et a dû faire face à l’arrivée de grandes enseignes proposant des meubles peu chers. Le marché du meuble a également pu bénéficier de la politique volontariste de la région qui a choisi de valoriser les atouts locaux et la proximité des forêts. Ainsi pour préparer son schéma régional de développement économique, la région a fait le choix de s’appuyer et de favoriser les marchés publics et privés avec les artisans et les entreprises locales.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.