L’éolien flottant en France

1781

La première éolienne en mer de France devrait fonctionner cette année.

Alors que plus de 3 000 éoliennes sont aujourd’hui exploitées sur les flots à travers le monde, la France a déjà pris du retard et n’en compte qu’une seule. La première éolienne flottante de France devrait être mise en service avant la fin de l’année 2017 au large du Croisic. Cette éolienne de 80 mètres sera équipée d’une turbine de 2 mégawatts, elle sera remorquée à l’automne sur un site d’expérimentation en mer situé à 20 km des côtes. Cette éolienne flottante sera raccordée au réseau électrique et mise en service pour une expérimentation de deux ans. L’éolien flottant aurait un potentiel de production de 6 gigawatts en France d’ici 2030, s’ajoutant ainsi au 12 à 15 gigawatts de l’éolien fixe. Six projets de parcs d’éoliens flottants ont déjà été attribués et deux autres sont en cours d’appels d’offres, au large de Dunkerque et de l’île d’Oléron.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.