Plan-bretagne-très-haut-débit

Plan « Bretagne Très Haut Débit » : une mise en place réfléchie

Plan « Bretagne Très Haut Débit » : une mise en place réfléchie

829

Des étapes planifiées et concertées.

Au cours de l’année 2013, l’opérateur privé Orange s’est engagé, par le biais d’une convention régionale signée avec l’État, la région Bretagne et ses collectivités, à déployer un réseau fibre le plus complet possible, permettant d’accéder au Très Haut Débit.

Plan-bretagne-très-haut-débitL’engagement pris par l’opérateur concernait en priorité, dans les zones considérées comme les plus denses : Brest métropole, Concarneau, Douarnenez, Fougères, Guingamp, Lannion, Lorient, Morlaix-Saint-Martin-des-Champs, Quimper, Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Vannes et Vitré. Ces zones représentaient 40 % des foyers bretons, soit 10 % du territoire.

Au cours du premier semestre 2016, un bilan a établi qu’Orange avait effectivement desservi 8 communes du Finistère, dont 3 situées dans la métropole de Brest : Brest, Bohars et Le Relecq-Kerhuon. Brest a ainsi pu rejoindre les 9 villes françaises considérées comme totalement éligibles à la fibre optique à la fin de l’année 2016.

Cependant, afin de réduire le risque de fracture numérique sur le territoire, lié à un accès inégalement réparti au Très Haut Débit, l’État s’est efforcé de s’associer au mieux aux communautés bretonnes, afin d’harmoniser ce Plan de développement numérique, établi entre les diverses initiatives publiques et privées. Le but de cette planification cohérente a été d’obtenir une couverture globale et équilibrée de la région sur 15 ans.

Grâce à cette volonté de déploiement équitable et concerté, la Bretagne est parvenue à prendre une certaine avance par rapport aux autres régions françaises, en planifiant une feuille de route opérationnelle structurée, déjà amorcée dès 2012. Ce résultat positif découle également du schéma de cohérence régionale, établi en 2011, concernant un déploiement solidaire de la fibre numérique en Bretagne, le schéma SCORAN. Ce schéma tenait compte des fortes disproportions démographiques présentes sur le territoire, et il a favorisé l’intégration des pouvoirs publics dans les prises de décision.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.