Territoires à énergie positive pour la croissance verte

667

Croissance verte, c’est un territoire à énergie positive d’excellence de la transition énergétique et écologique.

Il s‘engage à contribuer activement aux objectifs fixés dans le projet de loi sur la transition énergétique à l’horizon 2030.  La collectivité travaille  donc à y réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports et des loisirs.

Pour ce faire, elle doit proposer un programme global pour un nouveau modèle de développement plus sobre et plus économe. Six domaines d’action sont prioritaires dans ces territoires : la réduction de la consommation d’énergie, la diminution des pollutions et le développement des transports propres, le développement des énergies renouvelable, la préservation de la biodiversité, la lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets et enfin l’éducation à l’environnement. Ces territoires à énergie positive génèrent de la croissance vertes et créent des emplois non délocalisables dans les domaines du bâtiment, des déchets, des énergies renouvelables et des économies d’énergie.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.