« Covage est un opérateur d’infrastructures qui déploie de la fibre optique, avec la particularité d’exploiter ses réseaux dans des zones peu denses du territoire. Nous travaillons en partenariat avec les collectivités. Contrairement aux autres opérateurs ayant la même activité, Covage est spécialisé dans l’infrastructure de transport.

Jean-Michel Soulier, Président de Covage; 

C’est ce qui constitue notre particularité, et cela nous permet d’être plus performants dans le déploiement de nos réseaux. Dans une zone rurale, lorsqu’un maire explique aux habitants de sa commune qu’ils vont bientôt bénéficier de la fibre optique, il ne peut pas leur dire que pour certains cela va être rapide, mais beaucoup plus long pour d’autres. Conscients de cet enjeu, nous déployons la fibre sur la totalité de la zone pour les entreprises locales et pour les particuliers.

La fibre, un facteur de développement économique

La fibre possède une qualité d’accès parfaite, que nous nous efforçons d’amener partout. Cette qualité ne doit pas dépendre de critères extérieurs, comme, par exemple, la distance qui existe entre un central téléphonique et l’utilisateur. Cette accessibilité de bonne qualité est fondamentale pour un bon développement économique. Nous rencontrons beaucoup de sociétés qui auraient dû quitter leur implantation si elles n’avaient pas pu bénéficier d’un accès à un réseau Très Haut Débit performant. Sans cet outil, elles n’auraient pas pu communiquer de façon naturelle avec leurs fournisseurs et leurs clients.

Une utilisation dans des domaines variés

Au quotidien, les retombées positives de la fibre se retrouvent dans de nombreux domaines. Un réseau peut notamment aider au maintien à domicile des personnes âgées, faciliter le fonctionnement de la sécurité d’une ville, ou permettre d’effectuer de l’enseignement à distance. Le télétravail est également optimisé par l’utilisation de la fibre.

La Seine-et-Marne, un chantier majeur

Le département de la Seine-et-Marne constitue un très gros projet, l’un des plus importants du Plan France Très Haut Débit, défini par une collectivité. Il représente plus de 300.000 logements et professionnels qui vont être reliés au réseau fibre. La première commercialisation de ce projet, lancé il y a un an, devrait commencer aux alentours des mois d’avril ou mai. L’ensemble des communes sera connecté au réseau dans la durée du projet. »