contrefaçons-noel

Contrefaçons : un fléau révélé par les fêtes de Noël

Contrefaçons : un fléau révélé par les fêtes de Noël

697

Contrefaçons : un préjudice énorme pour les grandes marques.

D’après une récente étude réalisée par MarkMonitor, la société leader de la protection des marques dans le monde, les achats en ligne favorisent de plus en plus la tromperie des consommateurs sur Internet.

contrefaçons-noelCe marché frauduleux s’intensifie nettement pendant la période des fêtes de fin d’année, ce qui génère un climat de doute et de suspicion chez près de 45 % des internautes qui recherchent des cadeaux. Une crainte justifiée, puisque un cyberconsommateur sur trois déclare qu’il lui est arrivé d’être trompé. L’étude effectuée en ligne par MarkMonitor en novembre dernier sur près de 3.500 personnes adultes, de neuf nationalités différentes, principalement européennes, fait apparaître que plus de 90 % d’entre elles refusent d’acheter sciemment un produit contrefait lors de leurs emplettes de Noël. Parmi elles, 31 % craignent d’être abusées par des articles faux, ce qui indique que le sentiment de doute a progressé de 35 % depuis 2016. Les trois principales sources d’achats utilisées par les cyberconsommateurs sont  en priorité les places de marché, pour 86 %, les moteurs de recherche, à 67 %, et les applications mobiles, consultées dans 56 % des cas. Désormais, les réseaux sociaux sont également considérés comme des espaces à risques, sur lesquels des achats de contrefaçons peuvent être encouragés.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.