Cameroun : des « sacs-marmites » pour remplacer le charbon et le gaz

219

Une association locale d’aide aux déshérités propose aux ménagères de Douala au Cameroun des « sacs-marmites » pour remplacer le charbon et le gaz.

Confectionné à base de tissu et de polystyrène, ce sac, une fois porté à ébullition, est une sorte d’autocuiseur réutilisable à l’infini. D’un cout de 15 à 33 euros, il permet d’économiser le gaz, le bois, le charbon ou le pétrole et donc de réduire nettement la pollution. Ces sac-marmites ne produisant pas de fumée lors de la cuisson, ils sont donc écologiques. Dans un pays où 40% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 1,10 euro  par jour, cette solution est également très économique même si les femmes camerounaises ne sont pas encore totalement séduites par ce nouvel ustensile de cuisine.



Auteur, rédactrice rubrique environnement, développement durable, écologie, économie d'énergies. Habite à Bastennes, Aquitaine, France. A lu Scary movies A étudié à Université Paris X - Nanterre