Cameroun : des « sacs-marmites » pour remplacer le charbon et le gaz

883

Une association locale d’aide aux déshérités propose aux ménagères de Douala au Cameroun des « sacs-marmites » pour remplacer le charbon et le gaz.

Confectionné à base de tissu et de polystyrène, ce sac, une fois porté à ébullition, est une sorte d’autocuiseur réutilisable à l’infini. D’un cout de 15 à 33 euros, il permet d’économiser le gaz, le bois, le charbon ou le pétrole et donc de réduire nettement la pollution. Ces sac-marmites ne produisant pas de fumée lors de la cuisson, ils sont donc écologiques. Dans un pays où 40% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 1,10 euro  par jour, cette solution est également très économique même si les femmes camerounaises ne sont pas encore totalement séduites par ce nouvel ustensile de cuisine.



Avatar photo

Né le 16 mars 1968, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.