UN BRACELET CONNECTÉ DE CHOC

484

« Intelligent Environments », une société anglaise qui développe des logiciels destinés au secteur financier, s’est associée à la firme « Pavlok » qui vend des bracelets connectés capables d’envoyer une décharge électrique en cas de découvert bancaire.

Cette solution radicale a été conçue pour empêcher certains clients de dépenser trop. Elle est commercialisée par « Pavlok » depuis 2014. Ce système, connecté au compte en banque du porteur du bracelet, toujours volontaire, envoie au client un électrochoc de 340 volts quand il détecte l’imminence d’un découvert. Cette fonction est paramétrable par son propre utilisateur. Lorsqu’on critique « Pavlok » pour la brutalité de son dispositif, la firme rétorque qu’aucune banque anglaise ne l’a encore imposé à un client, et que le rôle de ce bracelet n’est que temporaire, car juste élaboré pour « rééduquer » la personne qui l’a demandé.



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.