Compostage : valorisation des biodéchets alimentaires

819

Les biodéchets alimentaires peuvent être valorisés. Face aux enjeux environnementaux du Grenelle, les collectivités se sont engagées dans la réduction des déchets

La valorisation des biodéchets par compostage semble être une solution écologique et économique. Les biodéchets représentent près d’un tiers des poubelles des ménages et le compostage est une solution qui peut s’adapter aux territoires. Les exemples locaux sont nombreux et les initiatives de compostage micro-collectifs complémentaires au compostage domestique sont variées. Le compostage de proximité s’appuie sur une organisation adaptée à l’échelle du logement, du quartier ou du village. Le transfert des biodéchets vers des installations de traitement éloignées demande une organisation lourde et engendre des coûts élevés. Pour la collectivité, le compostage de proximité réduit donc des contraintes de transport et de traitement tout en limitant les coûts. Il crée de l’activité non-délocalisable : services de proximité, insertion professionnelle et partenariat avec des agriculteurs.

[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.