Béziers : déjections canines et ADN

676

La ville de Béziers va se lancer dans la lutte contre les déjections canines en procédant au fichage des chiens et en réalisant des analyses ADN.

La ville de Béziers va se lancer dans la lutte contre les déjections canines en procédant au fichage des chiens et en réalisant des analyses ADN. La municipalité vient de présenter son plan de bataille pour rendre la ville plus propre.  Il s’agit de créer un fichier de tous les chiens de la ville grâce à un prélèvement ADN afin de pouvoir verbaliser les maîtres qui ne ramasseront pas les crottes de leur animal. Pour la commune, l’avantage de cette mesure est de pouvoir verbaliser et sanctionner les propriétaires des chiens en flagrant délit. Béziers sera ainsi la première ville de France à tester cette pratique d’analyse ADN déjà mise en place en Espagne ou en Italie où, dans certaines villes, la propreté canine a augmenté de 80%. Cette mesure, d’un coût de 50 000 euros par an, devrait se traduire par des amendes de 450 euros pour les maîtres.



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.