Bagneux : charte de la construction et de la promotion

1268

La ville de Bagneux souhaite garder la main sur les chantiers qui transforment la commune et encadrer les prix du foncier.

Proche de Paris, Bagneux voit fleurir de nombreux chantiers immobiliers et constate que les prix flambent aux alentours. La municipalité a donc élaboré sa nouvelle charte de la construction et de la promotion qu’une trentaine de promoteurs et grands opérateurs de l’immobilier francilien viennent de signer. Cette ville populaire a pour objectif d’encadrer les prix et de favoriser la construction de programmes urbains durables et de qualité pour tous les budgets. Les prix de l’immobilier seront donc plafonnés afin  de favoriser les habitants de la commune et la ville se donne un droit de regard sur les projets afin que ces derniers répondent également à des critères de qualité urbaine, d’architecture et de développement durable.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.