Année 2018 : un durcissement du malus écologique

Année 2018 : un durcissement du malus écologique

Année 2018 : un durcissement du malus écologique

605

Année 2018 : les voitures mal notées seront plus taxées.

Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique, souhaite augmenter le plafond du malus automobile écologique des véhicules qui émettent trop de CO2.

année 2018-malus-voituresActuellement, cette taxe s’échelonne entre 50 et 10.000 €, en fonction de la quantité de dioxyde de carbone émise. Ce plafond passera bientôt à 10.500 € pour les voitures qui dépassent le seuil de 191 grammes de CO2 émis par kilomètre. Par ailleurs, iI est prévu que cette taxe sanctionne des quantités inférieures à ce qui était toléré jusqu’à présent. Ces nouvelles mesures restrictives concerneront également les véhicules neufs. Les prochaines dispositions relatives au malus écologique font partie du Plan Climat que Nicolas Hulot a présenté le 6 juillet 2017. Celui-ci est destiné à accélérer la transition énergétique et climatique en France, ainsi que l’application de l’Accord de Paris. Dès 2018, les véhicules produisant plus de 120 grammes de CO2 seront sanctionnés, contre 127 grammes aujourd’hui. Nicolas Hulot a récemment déclaré qu’en 2020, le seuil européen de CO2 émis par kilomètre devra être limité à 95 grammes.



Journaliste pigiste depuis plus de 15 ans dans la presse écrite et 5 années sur internet et maintenant rédacteur en charge de la rubrique environnement au bulletin des communes.