tourisme-durable-2017

Année 2017 : celle du tourisme durable en faveur du développement

448

Année 2017 : un moment privilégié pour la planète.

L’année 2017 sera celle qui sera dédiée au tourisme durable. C’est la volonté officielle de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Les objectifs de cette décision sont nombreux et ambitieux : promouvoir un meilleur respect de l’environnement, faciliter plus de rencontres entre les peuples, développer une meilleure compréhension des autres cultures, faire prendre conscience des inégalités sociales, diffuser une connaissance accrue des divers patrimoines propres à chaque civilisation. À terme, l’ensemble de ses progrès réalisés pendant l’année 2017 devrait contribuer à renforcer la paix dans le monde et mieux préserver les ressources de la planète.

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) définit ce type de tourisme plus responsable, à l’opposé du tourisme de masse, comme une activité « […] qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil. Cette démarche spécifique est basée sur trois respects essentiels : celui de l’environnement, des cultures, et de l’économie des pays visités. Le touriste responsable a donc pour caractéristique de préserver les ressources naturelles, en limitant volontairement son impact sur l’environnement, de respecter les communautés qui l’accueillent, et de veiller à maintenir des échanges équitables avec les habitants locaux qu’il rencontre. Cette attitude implique de réduire la consommation énergétique qu’entraînent l’hébergement et les transports. Ainsi, le simple fait de voyager peut favoriser la solidarité internationale et le développement économique. Celui-ci peut conduire à une amélioration globale et équitable des conditions de vie locales.

 2017 : une année de mutation ?

Grâce à ses dispositions positives, l’année 2017 devrait pouvoir consolider de nouvelles pratiques propres au tourisme responsable, aussi bien au niveau des consommateurs que des professionnels du voyage. Cette démarche sera favorisée par une collaboration active entre les gouvernements et les organisations internationales, voire régionales.



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.