Aéroport Notre-Dame-des-Landes : une décision toujours en suspens

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : une décision toujours en suspens

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : une décision toujours en suspens

825

Aéroport Notre-Dame-des-Landes : un choix délicat.

Le récent rapport des trois médiateurs nommés pour gérer le conflit soulevé par l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) laisse le choix entre la construction d’un nouvel aéroport ou l’extension de l’aéroport de Nantes-Atlantique existant, qui pourrait être réaménagé.

aeroport-nddlLe Premier ministre Édouard Philippe a annoncé qu’une « décision claire » sur ce dossier épineux était attendue pour le mois de janvier prochain. En effet, le rapport qui lui a été remis par les médiateurs ne tranche toujours pas entre les deux options possibles, à savoir la création d’un second aéroport, ou le réaménagement de celui actuellement exploité. Pour l’instant, ces deux axes restent « raisonnablement envisageables ». En fait, chaque solution comporte des inconvénients potentiels : le projet de Notre-Dame-des-Landes présente des risques directs pour l’environnement, en raison de sa taille considérable, et l’extension de l’aéroport actuel de Nantes-Atlantique, certes moins coûteuse, pourrait engendrer des nuisances sonores très gênantes pour la population locale. Ces problématiques respectives nécessitent donc un temps de réflexion supplémentaire.



Journaliste pigiste depuis plus de 15 ans dans la presse écrite et 5 années sur internet et maintenant rédacteur en charge de la rubrique environnement au bulletin des communes.