Nelson remplace les consultants par l’intelligence artificielle.

La start-up Nelson, basée à Paris et créée en 2015, a conçu un assistant stratégique digital. Sa fonction est d’aider les chefs d’entreprise à mieux repérer des opportunités de croissance. Nelson met en avant que son produit apprend plus vite qu’un consultant en chair et en os. Gaëtan Barral, le fondateur de cette start-up, argumente en expliquant que la stratégie en entreprise est trop souvent guidée par l’intuition. Moralité : « On passe à côté d’opportunités ». Pour éviter ces erreurs stratégiques, l’intelligence artificielle de Nelson est entièrement personnalisable, et adaptables aux besoins de ses utilisateurs. Elle dispose d’une mise à jour de ses outils, et d’une « expérience » voisine de celle de consultants chevronnés. Gaëtan Barral affirme à ce sujet : « On cumule chez les cofondateurs plus de 40 ans de conseils en stratégie ! Les propositions que nous faisons sont des points de références. » Sa société a déjà levé un million d’euros. Ses services coûtent 80 euros par mois et par client. Toutefois, elle n’a pas pas la prétention de remplacer totalement les consultants humains, qui gardent pour eux l’avantage de leur créativité et de leur expérience sur le terrain.