Une nouvelle norme très prometteuse.

Alors que la 4G est en train d’être activement déployée sur les territoires, l’arrivée de la 5G se profile déjà à l’horizon. Son installation devrait même être lancée dès 2019, si l’on en croit de récentes déclarations, faites notamment par l‘opérateur Orange.

5g-arrivéeLa course annoncée à la 5G, lancée dans l’Hexagone, devrait voir la mise en chantier de cette nouvelle norme s‘amorcer dans à peine deux ans. Une perspective qui nécessite d’abord que les grandes lignes de la standardisation en matière de téléphonie mobile soient définies. Des décisions liées au Partenariat Public-Privé (PPP), élaboré l’année dernière par Bruxelles. Les réflexions sur ce Partenariat à propos de la 5G devraient s’achever environ vers 2020, mais un premier communiqué concernant ses capacités sera sans doute publié dès le début de l’année prochaine, suite aux débats menés au sein de la Commission européenne. Précédemment, ce Partenariat Public-Privé avait déjà été soutenu à hauteur d’un budget de 700 millions d’euros, pour la période 2014-2020. Désormais, l’Union européenne tient à être le leader mondial en matière de 5G, une place qu’elle n’avait pas réussi à prendre avec la norme 4G.

L’opérateur Orange travaille déjà au développement d’une capacité sans fil 1.000 fois plus puissante que celle atteinte par les technologies utilisées en 2010. Ces nouvelles performances devraient permettre une meilleure efficacité énergétique des réseaux, tout en favorisant des économies très importantes, pouvant atteindre jusqu’à 90 % par service. Le réseau ainsi déployé pourrait alimenter les connexions simultanées de plus de 7 trillons d’appareils autonomes, ce qui servirait un volume total de plus de 7 milliards d’utilisateurs.

Les industriels asiatiques, tels que Huawei et Samsung, sont aussi très actifs dans le développement de la 5G. À elle seule, la firme Huawei avait déjà annoncé en 2013 qu’elle investissait un budget de 600 millions de dollars sur 5 ans.

Les applications et avantages de la 5G seront multiples. Elle permettra une capacité de téléchargements nettement supérieure, en rendant possible la connexion simultanée de nombreux appareils. Au niveau pratique, ses capacités seront particulièrement sollicitées dans les secteurs de l’E-santé, des réseaux d’énergie intelligents, de la domotique, de l’Internet des objets (IoT), des transports sécurisés et bien sûr des divertissements.