Avec un peu d’aide.

On peut tout à fait goûter aux plaisirs de la grande randonnée à vélo, sans pour autant transpirer exagérément, ou se retrouver assailli de douloureuses courbatures.

velo-randonnee-electriqueLes récents progrès techniques réalisés dans la conception de vélos adaptés aux trajets de longue durée sont suffisamment performants pour garantir aux amateurs des ballades très agréables, sans avoir besoin pour autant d’être un grand sportif. Parmi les plus qu’offre la modernisation rationnelle des antiques bicyclettes, l’option du vélo électrique apporte un confort non-négligeable, qui mérite réflexion. Elle débarrasse les adeptes du cyclotourisme de l’obligation d’être dans une condition physique exceptionnelle, pour pouvoir couvrir des distances conséquentes. La batterie qui équipe ce type de vélos offre généralement une autonomie suffisante pour parcourir des distances qui varient de 100 à 200 kilomètres, en fonction du modèle de son choix.

L’addition d’un cadre léger et solide, généralement en chromolybdène, couplé à la batterie, permet d’obtenir une aisance remarquable, propre à surmonter des cols en avançant à la vitesse moyenne d’un marcheur. Réglables au niveau de leur assise, ces vélos électriques peuvent supporter des charges importantes, tout en procurant une position très confortable, adaptée à chaque morphologie. De plus, leurs pneumatiques peuvent être performants sur chemins comme sur routes, en raison de leur conception, très technique.

Pour ceux qui apprécient une esthétique particulière, ou recherchent une ergonomie particulière, ce type spécifique de vélo permet de nombreuses personnalisations, capables de contenter toutes les envies, même les plus exigeantes.

En moyenne, pour profiter d’un vélo de ce type de bonne qualité, il faut prévoir un budget moyen d’environ 2.500 euros. Ensuite, il suffit de choisir l’itinéraire dont on a le plus envie !