La commune du Cepoy a décidé de s’équiper d’un vélo-taxi, le premier véhicule de ce genre dans le département du Loiret.

Économique, social et écologique, ce nouveau vélo-taxi est un moyen de transport alternatif qui semble avoir séduit la population. En effet, la commune du Cepoy a fait le choix de dédier ce moyen de transport non pas aux touristes comme c’est le cas dans de nombreuses villes mais aux habitants. Chaque Cepoyen pourra utiliser ce vélo-taxi à la demande ; il suffira d’être inscrit auprès de la mairie. Un agent ou une autre personne viendra alors chercher la personne en ayant fait la demande à son domicile et la reconduira ensuite chez elle. Cette opération de vélo-taxi est actuellement testée à Cepoy et si ce système fonctionne, la municipalité envisage même d’embaucher une personne en service civique pour conduire ce vélo-taxi. Le service sera gratuit et totalement écologique ; un vélo-taxi doté d’une assistance électrique. Cet engin d’un coût de 12 500 euros a été subventionné à 80% par la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail. Il pourra transporter deux personnes et tout en étant un véritable moyen de transport alternatif aux voitures, il va participer au lien social. Il permettra de rompre l’isolement en rendant service à des personnes ayant des problèmes de déplacement. Cette initiative de la commune du Cepoy s’inscrit dans une démarche de développement durable mais également dans une volonté de démocratiser les transports alternatifs à la voiture. Comme le vélo à assistance électrique, le vélo-taxi est une nouvelle façon de se déplacer ; un moyen de locomotion propre dont le développement s’inscrit dans le plan climat-énergie territorial du Pays Gâtinais et de l’agglo montargoise qui préconise notamment le développement des pédibus. Par ailleurs, la volonté de la municipalité du Cepoy de réduire l’utilisation de la voiture s’est traduit par la mise en place d’une station de covoiturage à la gare SNCF.