La commune de Marcq-en-Barœul poursuit son engagement en faveur du développement durable et des véhicules propres.

Première ville de la Métropole Européenne de Lille à avoir installé des bornes pour les voitures électrique en 2013, Marcq-en-Barœul souhaite amplifier cette dynamique. La commune propose actuellement 4 bornes électriques offrant 8 prises au total et installées en 2013 dans le cadre de son Agenda 21. Cette opération s’inscrivait dans une démarche et une réflexion liée au développement durable avec une volonté de la municipalité de sensibiliser la population au réchauffement climatique et à l’énergie électrique comme alternative aux véhicules à essence. Dès qu’une politique de développement électrique a été confirmée, la commune de Marcq-en-Barœul a fait le choix d’installer des bornes sur son territoire et de s’équiper de véhicules électriques. La ville dispose aujourd’hui de 11 véhicules électriques et 3 vélos à assistance électrique. La ville souhaitait ainsi inciter la population à agir de même en montrant l’exemple.   La commune de Marcq-en-Barœul pourrait donc bientôt profiter de l’installation de cinq nouvelles bornes supplémentaires. La Métropole Européenne de Lille a élaboré un plan de déploiement des bornes électriques et la ville de Marcq-en-Barœul a voulu y être associée concrètement. Depuis 2016 et les Assises des mobilités et de l’accessibilité dans la métropole, l’installation de bornes électriques est de compétence communautaire. C’est donc à ce titre que la Métropole Européenne de Lille a prévu l’installation de 200 bornes semi-accélérées (de 1 h à 4 h de recharge) et accélérées (30 minutes de recharge) d’ici 2020. Marcq-en-Barœul a fait le choix d’accueillir des bornes à charges lente avec prise conventionnelle dont le coût est évalué à 4 000 euros. Une borne semi-rapide ou rapide coûterait plus cher ; la commune préfère donc offrir le courant aux automobilistes sur 4 bornes plus tôt que faire payer la recharge rapide.