150 lycéens ont investi les travées de l’assemblée des Hauts-de-France. Le  but ? Reconstituer une session des Nations Unies.

Ce sont des apprentis citoyens. Ils sont originaires de deux lycées de la Région Hauts-de-France. Il y a ceux de Henri Wallon à Valenciennes.  Et puis ceux de Montebello à Lille. Au cours de la semaine, ils se sont plu à évoquer le trafic d’armes. Mais aussi le travail des enfants, la circulation de la drogue ou encore internet. Tous ces thèmes ont un point commun : ils sont liés à la  géopolitiques.

Le projet s’intitule INOMUN. Comme les grands qui siègent à New-York, il est composé de commissions. Il comporte des instances (conseil de sécurité, UNICEF). Il organise des séances plénières. Il a même deux secrétaire généraux !

Tous les lycéens ne s’orientent pas nécessairement vers des études en politique. Mais chacun peut y trouver son compte. Ainsi celui qui ambitionne médecine. N’y a-t-il pas moyen de découvrir ici les tenants et aboutissants de l’humanitaire ?

 

http://www.hautsdefrance.fr