La réforme de l’intercommunalité a souvent été un casse-tête pour les élus. Outre la réorganisation politique et administrative, le nom à donner au nouveau groupement a souvent fait débat.

Comment trouver sa nouvelle identité en ne lésant aucune intercommunalité dont est issu le groupement ? Le risque est grand de donner le sentiment d’annexion de certains groupements par un autre. Le processus doit souvent être réalisé avec beaucoup de diplomatie. Cela vaut également pour les communes nouvelles. Les nouveaux noms sont souvent à rallonge. Ils reprennent dans leur intitulé tout ou partie du nom des précédents groupements. Parfois, inversement, ils font le choix de faire table rase des appellations pré-existantes. Ils refondent alors le nom de la nouvelle intercommunalité. Pour échapper à ce dilemme est née une initiative tout à fait originale. Elle provient des responsables élus de la communauté de communes du Pays de Briey, du Jarnisy et de l’Orne, en Lorraine.

L’acronyme CCPBJO ne donnait pas satisfaction. Aussi les habitants seront-ils consultés sur l’appellation à donner au nouveau groupement. L’opération fédérera par ailleurs les sentiments d’appartenance.

Les différents noms entre lesquels devront choisir les nouveaux citoyens de l’interco n’ont pas encore été communiqués.

https://www.google.fr/maps/place/Communaute+de+Communes+Des+Pays+de+Briey,+du+Jarnisy+et+de+l’Orne/@49.212576,5.975315,15z/data=!4m5!3m4!1s0x0:0xc57c10a08fca8125!8m2!3d49.212576!4d5.975315