La CODAH, communauté d’agglomération du Havre, montre la voie du redressement économique. Territoire jadis d’intense activité industrielle, Le Havre cherche un second souffle.

La CODAH montre le cap ! La ville a été fondée par François Ier. Elle a été rebâtie par Auguste Perret. Les initiatives font aujourd’hui foison pour relancer ce territoire. Il a toujours eu une tradition manufacturière et productive.

Premier secteur, les croisières. Le Havre était jadis l’un des principaux ports d’embarquement vers le nouveau monde et l’Amérique. La ville se positionne aujourd’hui comme une ville d’escale. Le port et le terminal ont été l’objet d’importants travaux. Un second terminal est en construction. Les 25 millions d’euros sont cofinancés par la Région Normandie. Le Havre est passé de 43 à 143 escales et de 38 000 à 402 000 passagers depuis 2000. Et le port de conteneur Port 2000 a donné un nouvel élan au fret.

Le Havre a le vent en poupe ! Un moment évoqué puis écarté, l’idée d’une usine d’éoliennes refait surface. La CODAH et la région Normandie, présidée par Hervé Morin, ont repris les discussion avec Siemens.

Le Havre amorce ainsi sa mue. La ville était vouée à la pétrochimie et au trafic de conteneurs. Elle entend diversifier ses activités aussi bien continentales que maritimes.