Les LED, des composants de notification très utiles aux serveurs et aux ordinateurs, peuvent aussi servir d’outils de piratage.

Des chercheurs israéliens spécialisés dans la sécurité informatique ont découvert que les LED, qui permettent notamment de surveiller à distance une multitude d’appareils, peuvent être détournés de leur usage initial et transmettre des données. Cette opération est possible en modifiant le rythme de leur clignotement. Un pirate expérimenté peut donc ainsi récupérer, à l’insu du propriétaire d’un ordinateur, son mot de passe ou toute donnée qui l’intéresse. Cette manipulation peut même s’effectuer à partir d’une machine éteinte. La bonne nouvelle, c’est qu’il suffit d’un simple morceau de scotch posé sur la LED d’un ordinateur pour empêcher ce type d’attaque.