Les CNIL européennes demandent à Microsoft d’expliquer à quoi servent les données personnelles récoltées par Windows 10.

Le Groupe de travail Article 29 spécialisé dans la protection des données (G29) veille à mieux encadrer la façon dont elles sont sauvegardées. La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) reste en effet perplexe quant à l’exploitation que Microsoft peut faires des informations personnelles que la firme collecte via son principal système d’exploitation. Ces informations concernent notamment la géolocalisation des ordinateurs utilisés, le suivi des déplacements de leurs utilisateurs, ou encore les sites qu’ils visitent au cours de leur navigation sur Internet. Les différentes CNIL se déclarent inquiètes quant au manque de transparence de Microsoft sur ce sujet. Le Groupe de travail a donc adressé une lettre à Satya Nadella et Brendon Lynch, à la tête du département Sécurité de Microsoft, qui leur demande d’expliquer « […] clairement quel type de données personnelles sont analysées pour quel objectif. Sans cette information, le consentement n’est pas éclairé et par conséquent, n’est pas valide. »