Google Drive, l’espace de stockage devenu inséparable du Cloud, veille à ne plus conserver de fichiers piratés.

De très nombreux internautes utilisent ce service pour stocker des fichiers, mais certains sont protégés par les droits d’auteur (séries, films ou musiques). Cet abus est encore amplifié du fait que beaucoup d’utilisateurs de Google Drive n’hésitent pas à partager publiquement ces contenus illicites avec des tiers. Afin de limiter cette pratique, Google Drive a commencé à envoyer un message d’erreur, court et direct, qui informe l’usager que certains de ses fichiers violent les conditions d’utilisation du service. Cette initiative concernant la détection des fichiers délictueux indique que cette chasse aux contenus illégaux devait s’intensifier à l’avenir.