Selon une étude de MKG Hospitality, les récents attentats parisiens ont eu une réelle incidence négative sur les réservations d’hôtels dans la capitale. Une baisse estimée entre 20 et 28 % aurait été observée. Ces statistiques révèlent un ralentissement significatif du taux d’occupation des établissements, supérieur à celui constaté après les attentats de janvier 2015. A l’époque, la diminution, plus modérée, n’avait pas excédé 8,5 %.